• Loire Aventure
  • Loire Aventure

Le portage

Le portage fait partie de l'activité !
Ne faites pas "l'économie" d'un portage si vous avez le moindre doute sur votre capacité de franchissement d'un ouvrage.
Nous équipons tous nos clients de chariots de portage spécialement adaptés aux canoës dès lors que le parcours choisi comporte de tels franchissements.
Même si chavirer n'est pas une fatalité, il faut toujours envisager cette situation et s'en prémunir :
• Le gilet de sauvetage est porté et attaché
• Les affaires transportées sont placées dans les containers étanches fournis et correctement fermés
• Limiter le nombre de containers et autres bagages qui seront tous à récupérer "flottants" en cas de dessalage !

Les coincements




Le cas du pont d'Amboise


Le cas du pont d'Amboise, celui du centre ville rive gauche (sud de l'Ile) en face du château est un cas d'école puisque le danger existe, il est connu puisque nous l'affichions depuis plusieurs années sur les pages de notre site.

   -> Origine du danger

Il y a quelques années, des travaux sont réalisés sous le pont d'Amboise avec notamment des remblais efficaces mais particulièrement tranchants et dangereux. L'arche marinière qui devait permettre de favoriser la navigation n'est finalement pas réalisée !

Depuis toujours, nous donnons la consigne à tous nos clients mais aussi aux pratiquants individuels, de porter le pont d'Amboise lorsque le débit est faible et particulièrement à niveau d'étiage.

Les autres ponts et ouvrages

Il est impératif de vérifier systématiquement, à l'approche de tout ouvrage quel qu'il soit, si le passage est possible en canoë en toute sécurité.
Il faut donc s'assurer qu'aucun obstacle entrave le passage : troncs d'arbres, branches, enrochements, mais aussi tout autre objets improbables qui ont pu être jetés à l'eau ou laissés (oubliés !) suite à des travaux.
Il faut également s'assurer de la trajectoire du courant afin de ne pas se laisser emporter en direction de ces obstacles, y compris à l'aval des ouvrages (bateaux de Loire parfois amarrés au milieu du cours d'eau).